• Calendrier de Rome : retour sur vos propositions

     • Publié le 28 mars 2017 • Rubrique(s) Actualités de la Maison de l'Europe, L'Europe près de chez vous, MDE

    La célébration des 60 ans de la signature du traité de Rome le 25 mars dernier a été l’occasion de donner la parole aux citoyens sur leur vision de l’Europe. Envies, inquiétudes et autres propositions se sont fait entendre durant les 60 jours en amont de l’événement où nous avons publié quotidiennement un message (photo, chiffre, citation…) en rapport avec l’Union européenne. Petit florilège.

    IMG_4516

    Que cela soit dans nos locaux Place du Parlement, sur nos réseaux sociaux ou encore par mail, vous avez été très (ré)actifs à nos 60 messages et nous avons reçu un bon nombre d’idées et de propositions que nous nous engageons à transmettre à la Représentation de la Commission européenne en France avec qui nous avons un contact privilégié :

    - Plus de moyens pour les programmes favorisant la citoyenneté européenne (sachez que le programme L’Europe pour les citoyens existe déjà et finance des projets de sensibilisation au travail de mémoire, à l’histoire, aux valeurs communes de l’UE ou encore à la participation des citoyens à la vie démocratique et civique à l’échelle européenne.

    - Suppression des frontières nationales sur Internet, problématique faisant écho à l’épineuse question des droits d’auteur que Jean-Claude Juncker a évoqué lors de son discours sur l’état de l’Union en septembre dernier, proposant de moderniser les règles de l’UE sur le droit d’auteur pour favoriser l’essor et la diffusion de la culture européenne (accès trans-frontière aux contenus en ligne, rémunération plus équitable des créateurs et de la presse…) Affaire à suivre…

    - Erasmus pour TOUS, relayé par un jeune homme étudiant dans un établissement où un tirage au sort est effectué pour déterminer qui pourra étudier à l’étranger grâce à ce programme parmi tous les candidats de sa promotion.
    Erasmus, dans sa version élargie Erasmus+, permet déjà à un grand nombre de jeunes de secteurs divers et variés d’effectuer une périodes d’études, un stage ou encore une formation à l’étranger financée en partie par l’UE. Concernant le tirage au sort, ce cas est très marginal car dans la plupart des cas, les places étant limitées pour chaque établissement, le choix des lauréats se fait au mérite, sur dossier.

     Lire aussi : Erasmus, la face cachée d’un succès

    - Suppression des frais sur les virements bancaires à l’étranger : en effet, même si cela dépend du contrat bancaire de chacun, les frais de paiement, de retrait ou encore de virement peuvent peser lourds dans le budget des vacances, même en Europe…

    - Création d’un abonnement de train commun pour toute l’UE : idée intéressante à développer, car la multiplicité des offres à l’intérieur de l’Union rend compliqué et coûteux le voyage en train.

    - Proposer plus de solutions aux jeunes entrepreneurs : Le programme Erasmus pour jeunes entrepreneurs favorise la coopération transfrontalière et l’échange de bonnes pratiques entre des entreprises existantes et des nouveaux entrepreneurs, un véritable plus pour les jeunes qui ont l’occasion de se former auprès d’entrepreneurs chevronnés mais également pour ces derniers qui peuvent se voir ouvrir de nouveaux marchés et réfléchir à de nouvelles idées.

    compilation

    L’Europe : votre vision pour son avenir

    Enfin, lors de notre dernière « question de la semaine », nous vous avons demandé comment vous imaginiez l’Union européenne dans 60 ans et là, nous avons eu de tout, des plus fédéralistes souhaitant une « Europe des régions autonomes » calquée sur le modèle des « Landers » allemands (suppression des Etats actuels pour en faire des régions, langue commune) aux plus nationalistes la souhaitant tout simplement disparue !

    Entre ces deux extrêmes, plusieurs d’entres vous ont été plus modérés en affirmant néanmoins leur désir d’une Europe plus forte et plus unie, avec plus de pouvoir pour le Parlement européen notamment. Nombreux sont ceux qui souhaitent voir le projet européen refondé pour survivre 60 nouvelles années. L’élargissement ne semble pas être votre préoccupation première puisque certains ont indiqué leur opposition à l’intégration de nouveaux Etats membres dans l’UE.

    Un grand merci pour votre implication, l’Europe par et pour ses citoyens que nous encourageons à la Maison de l’Europe de Rennes et Haute Bretagne, n’est possible que grâce à celle-ci ! N’oubliez pas que, même si l’anniversaire du traité de Rome est passé, notre porte reste toujours ouverte pour accueillir vos demandes, propositions et autres sollicitations !

    Sur le même sujet :

    60 ans, 60 belles histoires d’Europe regroupées par notre partenaire touteleurope.eu

    Les célébrations du 60e anniversaire du traité de Rome, oui oui il y en a encore qui ne sont pas passées !

     

    About