• Cadre financier pluriannuel : nuages sur la PAC

     • Publié le 28 mai 2018 • Rubrique(s) MDE

    Le 2 mai 2018, la Commission européenne a présenté ses propositions pour le cadre financier pluri-annuel 2021-2027, autrement dit le budget de l’Union européenne pour les 6 ans à venir. A contrario des points positifs qui ont émergé de cette proposition, de nombreux points négatifs ont fait surface, dont notamment deux sujets sensibles, la politique de cohésion, mais surtout la politique agricole (PAC) dont nous allons vous parler dans cet article.

    Ces deux politiques continuent à occuper les deux premières places des dépenses du budget de l’Union européenne, en représentant environ 58 % du budget global, cependant elles occupaient 70 % des dépenses lors de la période 2014-2020. La proposition de la Commission européenne pour la prochaine période budgétaire intègre une baisse de 5 % pour la PAC et de 6 % pour la politique de cohésion. La France est la première bénéficiaire de la politique agricole commune, cette baisse des fonds alloués représente ainsi une grande préoccupation pour le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Stéphane Travert.

    Capture d’écran 2018-05-23 à 15.29.50

    “PAC : l’amour n’est pas dans le pré entre Paris et Bruxelles” – Replay de l’émission “La faute à l’Europe ?” sur franceinfo 

    Il considère que la France « ne peut accepter cette proposition », d’après les calculs du journal Le Monde, cette baisse serait de 3,9 %  et représenterait ainsi un manque de 50 milliards d’euros sur sept ans.

    Le ministre s’inquiète de cette baisse, selon lui afin d’accompagner « la transition de notre agriculture vers des systèmes plus durables, plus résilients et plus performants », il est nécessaire de  préserver les revenus des agriculteurs et ainsi de « maintenir un budget de la PAC à la hauteur de cette ambition ». Toutefois, ces propositions de la Commission européenne sont loin d’être actées, des négociations interinstitutionnelles entre cette dernière, le Parlement européen et le Conseil de l’Union européenne sont toujours nécessaires. En novembre 2013, le cadre financier pluriannuel 2014-2020 avait été adopté de justesse après d’intenses négociations notamment dû au vote à l’unanimité au sein du Conseil de l’UE. Les propositions faites par la Commission européenne ne sont ainsi qu’une première étape vers l’adoption du CFP 2021-2027.

    About