• Comment l’Union européenne agit pour la migration ?

     • Publié le 15 mai 2018 • Rubrique(s) Actualités de l'Union europénne

    Les pays méditerranéens sont en première ligne sur la route migratoire vers l’Europe. Depuis plusieurs années des ONG ont mis en place des bateaux, tel que l’Aquarius de SOS Méditerranée, afin de porter secours aux migrants qui traversent la Méditerranée dans des embarcations précaires.

     La société civile mobilisée même dans les airs

    Il peut être difficile de repérer des bateaux en perdition depuis la mer. C’est pourquoi deux pilotes français, Benoît Micolon et José Benavente, ont décidé d’acheter un avion afin de survoler la Méditerranée pour venir en aide aux bateaux des ONG, en créant l’association Pilotes volontaires. Cette aide aérienne est précieuse puisque la visibilité est 100 fois supérieure à celles des bateaux.

    Avec le printemps, le nombre d’embarcations traversant la Méditerranée va s’accentuer, l’équipe va ainsi s’associer au dispositif de secours en mer coordonné par la MRCC (Maritime Rescue Coordination Center). Leur première mission a eu lieu le 2 mai, au départ de Malte, leur base arrière.

    Quant à l’Union européenne, comment intervient-elle ?

    L’Union européenne s’implique dans le sauvetage en Méditerranée, elle a participé au sauvetage de plus de 400 000 personnes depuis 2015. Depuis le 6 octobre 2017, elle possède une agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes prenant le relais de l’agence Frontex. Plusieurs grandes opérations de sauvetage en Méditerranée ont été mises en place par l’Union européenne :

    • L’opération Triton, effective depuis novembre 2014, prend le relais de l’opération Mare Nostrum mise en place par le gouvernement italien. Elle visait à soutenir les autorités italiennes face à l’afflux de migrants par voie maritime. Cette opération a pris part au sauvetage de 38 000 personnes en Méditerranée.

    Pour aller plus loin, à lire sur Le Monde : Migrants en Méditerranée : après “Mare Nostrum” qu’est ce que l’opération “Triton” ?

    • L’opération Thémis a remplacé l’opération Triton en février 2018. Elle permet une meilleure répartition des flux migratoires au sein de l’espace Schengen, ce qui était une des demandes de l’Italie. A présent la décision du lieu de débarquement des migrants est laissée à l’appréciation de l’État coordonnant le sauvetage.

    • L’opération Sophia, une opération militaire existante depuis mai 2015 ayant pour but de lutter contre le trafic de migrant en Méditerranée

    Vous pouvez retrouver toutes les initiatives de l’Union européenne sur le site: https://ec.europa.eu/commission/index_fr 

    Facebook : Pilotes volontaires / Twitter : @PVolontaires

    About