• 6 mois bulgares : Changement de présidence du Conseil de l’UE

     • Publié le 4 janvier 2018 • Rubrique(s) Actualités de l'Union europénne, Les temps forts, MDE, Tout sur l'Europe

    C’est désormais un rituel. Chaque premier janvier et chaque premier juillet, nous assistons au changement de présidence de l’Union européenne, autrement dit la présidence tournante. Entre l’Estonie ces six derniers mois et l’Autriche qui aura la tâche de présider entre juillet et décembre, c’est au tour de la Bulgarie.

    Mais d’abord, c’est quoi le Conseil de l’Union européenne et quelles sont ses tâches ?

    Le Conseil de l’Union européenne réunit les ministres des états membres de l’Union européenne qui, en fonction des sujets traités, se réunissent dans des formations. On en compte dix au total, dont entre autres, « Agriculture et pêche », « Justice et affaires intérieures » ou encore « Éducation, jeunesse, culture et sport ». Il partage le pouvoir législatif et budgétaire avec le Parlement européen.

    Le site du Conseil de l’Union européenne résume son action en 5 points :

    - Négocier et adopter les textes législatifs de l’Union européenne
    - Coordonner les politiques des états membres
    - Définir la politique étrangère et de sécurité commune de l’Union européenne
    - Conclure des accords internationaux
    - Adopter le budget de l’Union européenne et ce conjointement avec le Parlement européen 

    La présidence tournante de l’Union européenne ?

    presidence_ue_081

    Durant six mois et ce depuis 1995, chaque pays assure la présidence de l’Union européenne. La France a présidé l’Union européenne à trois reprises (en 1995, en 2000 et en 2008). La prochaine présidence française est du 1er janvier au 30 juin 2022. À titre d’information, le calendrier est prévu jusqu’au second semestre 2030 et peut-être retrouvé en cliquant ici.
    L’État qui préside le Conseil de l’Union européenne a deux tâches principales :

    - Tout d’abord celle de planifier et ensuite présider les séances du conseil. Par exemple s’il s’agit du conseil de la Justice, la séance est présidée par le ministre de la Justice du pays qui préside le Conseil de l’Union européenne.
    - Et enfin de représenter le Conseil dans les relations avec les autres institutions de l’union européenne.

    Crédit photo : AFP

    La Bulgarie, une bonne première ?

    Si vous ne situez pas la Bulgarie ou alors que la Bulgarie est un peu floue dans votre esprit, suivez-ce lien vers notre page Facebook où vous pourrez trouver une carte d’identité du pays.

    Tout juste dix ans jour pour jour après son adhésion à l’Union européenne, le premier janvier 2007, la Bulgarie, pays le plus pauvre des 28, prend la présidence du Conseil de l’Union européenne. Un travail qui va s’avérer lourd pour ce pays de 7,1 millions d’habitants, où le salaire moyen est de 452 euros par an et où la corruption gangrène la vie, à tel point que la loi anti-corruption a été repoussée par le véto du président bulgare Roumen Radev. 

    « L’Union fait la force », tel est la devise de la présidence bulgare », a rappelé la ministre des affaires étrangères bulgare Ekaterina Zaharieva à l’AFP. Trois grands sujets vont se poser au cours de la présidence bulgare, d’abord la réforme de l’asile avec le « règlement de Dublin », la réduction du budget de l’Union européenne après 2020 ce qui engendrera une baisse des fonds européens et enfin le sommet UE – Balkans prévu en mai.

    Sources : LibérationL’ExpressToute l’Europe 

    About