• Focus sur les actions du Parlement

     • Publié le 14 décembre 2016 • Rubrique(s) Actualités de l'Union europénne, L'Europe près de chez vous, MDE, Tout sur l'Europe

    Le Parlement européen, véritable organe législatif de l’Union européenne, est composé de 751 députés élus au suffrage universel direct tous les cinq ans, ils sont 9 pour notre circonscription Ouest (Bretagne, Pays de la Loire et Poitou Charente). Nous vous proposons un zoom sur quelques unes de ses dernières actions.

    Ce sont pour eux que nous votons aux élections européennes, eux qui représentent nos régions sur la scène européenne et donc sans doute eux qui connaissent le mieux le « terrain » en étant au plus près des citoyens. Pourtant, nos eurodéputés, à l’image de l’intérêt suscité par leur élection (57, 46% d’abstention aux dernières élections de 2014), souffrent d’un manque criant de visibilité dans leurs initiatives.
    La Maison de l’Europe de Rennes et de Haute Bretagne organise chaque année un « forum/débat députés » avec les élus de notre circonscription pour remédier à cela, le prochain devrait avoir lieu au printemps prochain.
    En attendant, on vous propose donc une séance de rattrapage de la dernière session plénière de novembre où nos députés de l’Ouest ont été particulièrement actifs.

    - Une proposition de résolution du député Emmanuel Maurel (S&D) durcissant la lutte contre l’évasion fiscale en permettant un partage automatique des informations sur les titulaires de comptes bancaires par les autorités fiscales dans l’UE a été adoptée le 22 novembre.

    Pour saisir l’importance du sujet, le Parlement vous éclaire avec ces quelques chiffres impressionnants :

    - Le budget 2017 de l’UE vient également d’être adopté. Co-négocié par Jean Artuis (ALDE), il soutient particulièrement les initiatives pour l’emploi des jeunes ainsi que leur mobilité (développement de Erasmus+). L’enveloppe en faveur des initiatives soutenant les PME, les infrastructures de transport et la recherche a été surévaluée également.
    Enfin, pour « affronter les causes profondes de la migration » comme le rapporte Jens Geier (S&D, ALL), un programme de renforcement pour les fonds principalement liés aux migrations (il inclut notamment un soutien aux réfugiés de Palestine et aux négociations de paix à Chypre) a été obtenu par les députés.

    Dans le cadre du débat sur la révision à mi-parcours du budget à long terme de l’Union (2014-2020) et en tant que co-rapporteur du Parlement, la députée Isabelle Thomas (S&D) s’est félicitée de l’annonce de la présidence slovaque du Conseil de l’Union européenne de plusieurs mesures modificatrices du budget qui permettraient « de mobiliser plus de 6 milliards d’euros à allouer aux priorités les plus importantes » de 2017 à 2020.

    Toute l’actu du Parlement, c’est ici !

    About