• « Réunir nos partenaires, un temps fort pour la Maison de l’Europe »

     • Publié le 8 octobre 2017 • Rubrique(s) Actualités de l'Union europénne, Actualités de la Maison de l'Europe, L'Europe près de chez vous, Les temps forts, Partenaires

    Jeudi 5 octobre, les partenaires institutionnels, entreprises et médiatiques de la Maison de l’Europe étaient réunis chez un des leurs. En 2009, la première édition du club des partenaires avait eu lieu dans les locaux de la célèbre entreprises de Noyal Triballat. Pour cette nouvelle réunion, c’est à l’Hôtel de Ville de Rennes que les représentants des partenaires ont pu échanger autour d’Estelle POIDEVIN, analyste politique à la Représentation de la Commission européenne en France.

    La ville de Rennes, résolument européenne

    IMG_2544Jocelyn BOUGARD et Annabel MARIE, respectivement Adjointe à la Maire de Rennes en charge de l’international et Conseillère Municipale déléguée à l’Europe, ont accueilli près d’une trentaine de personnes. Une occasion de mettre en exergue le travail des élus et des services de la Ville de Rennes pour l’émergence d’un débat sur le projet européen et de rappeler la volonté de proposer aux Rennais de grands rendez-vous européens tels que le dialogue citoyen autour du Premier Vice-président Frans TIMMERMANS et Plantu en novembre 2016.

    Quelques jours en amont la Ville de Rennes dans le cadre de la Fabrique citoyenne a lancé son « Labo’Europe ». La Maison de l’Europe s’est associée à cette démarche collaborative qui a pour vocation d’amplifier le travail quotidien de nombreux acteurs avec lesquels nous travaillons comme la Maison Internationale de Rennes, les Jeunes Européens – Rennes, les comités de jumelage, le Centre d’Affaires Franco-allemand…. Les deux élues ont pu faire part de ce nouveau dessein mais aussi rappeler le soutien accordé à des projets de mobilité via le fonds d’échanges internationaux, les liens avec les villes jumelles… « Rennes est une ville européenne, mais nous voulons faire bouger les lignes » a ainsi rappelé Annabel MARIE.

    Martine BURON, qui succède à Catherine LALUMIERE à la présidence de la Fédération Française des Maisons de l’Europe depuis avril 2017 était également présente. Pour la Maison de l’Europe de Rennes, il était essentiel de démontrer s’il en était besoin qu’elle s’inscrit dans un réseau plus large : breton, national et européen. Martine BURON a ainsi pu rappeler que 35 Maisons de l’Europe agissent quotidiennement pour « introduire une dose d’Europe et de mobilité auprès de tous les publics »

    L’actualité européenne, on en parle

    Le club des partenaires est un temps pour la Maison de l’Europe. Maryvonne LAHAIE administratrice en charge de ce club l’a rappelé à l’occasion de son ouverture. L’ambition : échanger avec et entre ses membres et aussi proposer une rencontre avec un expert des questions européennes afin que les acteurs locaux puissent l’interpeller. Ainsi la MDE joue son rôle d’interface entre le niveau local et européen. Pour cette année 2017, c’est tout naturellement vers la Représentation en France de la Commission européenne que s’est tournée la Maison de l’Europe de Rennes.

    Soixantième anniversaire de la signature du Traité de Rome, 30ème anniversaire du programme Erasmus… L’Union européenne en 2017 était à l’honneur. De plus, Martine BURON l’a rappelé, « depuis les élections présidentielles en France, la question européenne n’a jamais été autant à l’ordre du jour ». Estelle POIDEVIN, analyste politique à la Représentation a pu ainsi revenir sur l’actualité européenne et plus particulièrement sur deux derniers temps forts : le discours de l’état de l’Union du président Jean-Claude JUNCKER et le discours du Président Emmanuel MACRON à la Sorbonne. Elle a pu présenter l’agenda européen et les propositions de travail qui sont riches pour se tourner vers une Europe plus unie, plus forte, plus démocratique. Estelle POIDEVIN a souligné le fait que la Commission européenne, en tant que gardienne des Traités et garante de l’intérêt européen, était dans son rôle d’évoquer l’Europe des 27. Elargissement / BREXIT, défense, sécurité, marché intérieur, dumping social et fiscal, travailleurs détachés…. ont été des sujets abordés par Madame POIDEVIN rappelant que ‘l’ambition de la Commission européenne peut se heurter aux intérêts des différents Etats membres ».

    IMG_2552Les acteurs locaux ont pu exprimé leurs inquiétudes notamment sur l’avenir de la Politique Agricole Commune ou la Politique de cohésion, politiques tous deux importantes pour notre Région Bretagne. En effet, en 2020, le cadre financier pluriannuel fixant les recettes mais aussi les dépenses du budget européen. La Région Bretagne a notamment mis en place des consultations sur ces deux politiques.

    Etre patients, ensembles et volontaires, ont été des adjectifs employés par de nombreux acteurs présents dont des représentants du Crédit Agricole à l’issue de cette réunion. C’est ainsi que la Maison de l’Europe, également relais de la Commission européenne sur le territoire breton en tant que Centre d’Information Europe Direct, entend poursuivre son travail. Marie-Pierre VEDRENNE, directrice a ainsi rappelé les axes de travail proposés par Jean-Claude Juncker « l’Europe qui protège, donne les moyens d’agir et défend », la Maison de l’Europe va y prendre part.

     

     

    About