• Un VIE en Suisse, ça vous dirait ? Suivez les conseils d’Antoine !

     • Publié le 12 mai 2017 • Rubrique(s) L'Europe près de chez vous, MDE

    Le VIE (Volontariat International en Entreprise), consiste en une mission à durée déterminée au sein d’une entreprise française à l’étranger. Des offres existent dans de nombreux secteurs, le candidat peut trouver lui-même sa mission, en démarchant les entreprises ou en consultant les offres sur le site www.civiweb.com

    Antoine et son expérience au cœur des montagnes suisses

    En débutant mon VIE à Fribourg en Suisse, je ne m’attendais pas à tant d’émotions. Après tout, ce que je connaissais de ce pays voisin mais pourtant si mystérieux était simplement la ville de Genève et son jet ainsi que la dole qui surplombent le lac Léman et les Alpes.

    Avant mon installation, l’entreprise me proposa de m’installer à Lausanne. Cependant, souhaitant développer mon allemand, je choisis d’habiter une ville bilingue. Il ne faut pas se mentir, j’ai pris Fribourg un peu au hasard mais une fois sur place, la ville et les paysages me conquirent, je tombais amoureux de cette ville et de ce pays. Se promener au bord de la rivière avec les Alpes en arrière-plan, et toutes les autres activités culturelles offertes permettent de ne jamais s’ennuyer dans une ville de la taille de Valence.

      »Les Suisses sont très sympathiques et ouverts aux étrangers »

    Pour ce qui est de la vie quotidienne, en Suisse la colocation est très développée. Les loyers étant trop élevés, il est préférable de les partager autant que possible. Mais grâce à des sites web comme easywg.ch ou autre, ces recherches sont souvent simples. Ensuite l’intégration en Suisse se fait assez facilement ; contrairement à ce qui est dit, les Suisses sont très sympathiques et ouverts aux étrangers. En plus, le groupe Facebook des VIE en Suisse représente une aide supplémentaire pour les personnes qui viennent d’arriver. Mais il est tout aussi plaisant de parler allemand avec des étudiants de toutes les régions de Suisse.

    Ce VIE m’a permis en plus de m’épanouir professionnellement, de découvrir et d’adopter une culture qui est si proche et à la fois pourtant éloignée de nos habitudes. Découvrir les différences culturelles dans tous les coins de la Suisse m’a beaucoup appris. S’adapter à son interlocuteur à la fois vis à vis du langage, dans ce pays qui a quatre langues officielles, et de la culture locale peut sembler être un challenge, mais cela devient un automatisme et surtout un réel plaisir.

    antoine jourdren

    antoine

    About