• La Fête de la musique : un concept français qui s’exporte en Europe

     • Publié le 21 juin 2019 • Rubrique(s) Actualités de l'Union europénne

    En France, le 21 juin est synonyme de Fête de la musique. Progressivement, cet événement s’est exporté en Europe puis dans le monde : aujourd’hui, plus de 120 pays le célèbrent.

    Retour sur l’avènement d’une fête populaire et universelle.

     

    Des débuts français

    La Fête de la musique a été crée en 1982 par Maurice Fleuret, directeur de la musique et de la danse, sur demande de Jack Lang, alors ministre de la Culture. L’idée émerge à la suite d’une étude sur les pratiques culturelles des Français que cinq millions de personnes jouent d’un instrument de musique. De plus, il constate que la musique, bien qu’appartenant au quotidien des Français, était peu accessible, de par le coût des manifestations musicales notamment. D’où l’idée d’un grand événement populaire et gratuit, répondant au mot d’ordre : “la musique partout et le concert nulle part”.

    Depuis, son succès n’est plus à démontrer. Amateurs et professionnels se produisent côte à côte le jour du solstice d’été, devant des millions de personnes. Tous les genres musicaux se côtoient, en partant des musiques traditionnelles jusqu’aux nouvelles tendances.

     

    Une exportation progressive en Europe

    La Fête de la musique s’étend à l’Europe à l’occasion de l’année européenne de la musique en 1985.  La même année, Athènes, en tant que première capitale européenne de la culture, a inauguré l’européanisation de la manifestation. L’événement se développe par la suite grâce à la charte de la “Fête européenne de la musique” qui est signée en 1997 à Budapest et ouverte à tous les nouveaux partenaires souhaitant s’associer. Cette charte fixe des règles et des principes pour toutes les villes et les pays qui voudraient importer le concept.

    Le label « Fête de la musique » est repris dans certains pays européens. D’autres choisissent de traduire l’intitulé, ce qui donne par exemple « Make music day » au Royaume Uni, « Fest der Musik » en Allemagne, « Święto Muzyki » en Pologne ou «festa della Musica » en Italie. Cependant, l’événement reste peu développé dans certains pays, notamment ceux qui lui préfèrent leurs fêtes traditionnelles du solstice d’été.

     

    Sources : touteleurope.eu, fetedelamusique.culture.gouv.fr

    About